Outils

Le meilleur outil du coach : lui-même !

Les outils

Au-delà de sa personne, qui fait la différence, le coach maîtrise l’art de questionner.

Il maîtrise également les techniques d’animation de groupe. Il s’est formé au coaching individuel, son socle de compétences qu’il enrichi par sa pratique et son expérience.

Le coach mobilise 3 compétences :

  • La tête, par sa pensée analytique et intuitive
  • Le cœur, par son aptitude à communiquer et à gérer ses émotions
  • Le corps, par sa capacité à agir et à atteindre des résultats concrets

Le coach maîtrise un ou plusieurs outils spécifiques. A ce titre, j’utilise :

Le co-développement

Trouver des solutions par une approche collaborative.

OBJECTIFS

  • Entretenir l’intelligence collective grâce à une démarche structurée
  • Résoudre des problématiques quotidiennes stratégiques, opérationnelles, managériales ou organisationnelles
  • Développer la collaboration

PRINCIPE

  • Approche pédagogique innovante
  • Méthode efficace qui crée une dynamique d’apprentissage et de responsabilité
  • Destiné aux managers et aux métiers d’interaction (chefs de projets, responsables RH…)

Le 360° feed-back

Développer le potentiel humain et accompagner le changement individuel et collectif

OBJECTIFS

  • Développer les compétences de savoir-être (leadership, écoute, communication…)
  • Accompagner le changement de culture managériale
  • Fidéliser les talents
  • Créer de la cohésion au sein d’un Comité de Direction

PRINCIPE

  • Questionnaire prêt à l’emploi ou sur-mesure si nécessaire
  • Passation à distance sur une plateforme numérique
  • Restitution des résultats et élaboration du plan de progrès (individuel / équipe)
  • Suivi et accompagnement

Les styles sociaux

Accepter les différences pour en faire une chance de mieux travailler ensemble

OBJECTIFS

  • Se situer et situer les autres
  • Connaître et comprendre les comportements préférés des personnes
  • Identifier les pistes d’intervention pour mieux communiquer avec les autres et établir un terrain de confiance
  • Travailler l’adaptabilité

PRINCIPE

  • Auto – positionnement à partir d’hypothèses
  • S’appuie sur les comportements relationnels observables
  • Compréhension et analyse des 4 profils différents
  • Jeux et mises en situation

L’approche systémique

L’approche systémique permet de voir l’organisation sous un angle différent. Les interactions sont souvent à l’origine de questionnements sur le fonctionnement global de l’entreprise. La seule vision analytique ne suffit plus à comprendre la complexité des organisations. L’importance du diagnostic implique un certain nombre de variables interdépendantes comme la stratégie, les processus internes et les aspects règlementaires. Le diagnostic systémique favorise une nouvelle approche de la complexité.